Bagolino – Ponte Carafo
Ville jumelée avec la  Ville de Mozac depuis le 3 octobre 2009
Serment de jumelage confirmé le 5 juin 2010

La  Ville de Bagolino-Ponte Cafaro est une petite ville italienne située dans la Province de Brescia et la région de Lombardie.  La Ville s'étant sur environ 10970 ha, se trouve à 778 m d'altitude et compte 3928 habitants appelés les Balolinesi ou Bagossi (2388 Bagolino et 1540 Ponte Cafaro).

Bagolino est une station touristique de montagne, pittoresquement placé à l'extrémité Nord de la Valle Sabbia. Le territoire communal des frontières de Bagolino est la province du Trento à l'Est,  Vallecamonica et Valtrompia à l'Ouest, ils sont reliés respectivement par le col Crocedomini et le col du Giogo del Maniva. Le territoire de Bagolino est aussi appelé Valle del Caffaro car il est traversé par la rivière portant le même nom, qui prend sa source au Mont Paso del Termine (2334 m), et s'écoule à travers le bassin du Gaver pour arriver au village, pour atteindre la Piana d'Oneda et, enfin,  se jeter dans le fleuve Chiese à quelques mètres de la lac d'Idro.

Eglise Saint-giorgioUne caractéristique particulière de la localité est l'architecture, typique du Moyen Age, des maisons remarquablement grandes, chacune attachées à l'autre et enrichies avec des éléments architectoniques élaborés : porches, passages souterrains, petites terrasses, balcons, galeries, fer forgé aux fenêtres, fresques murales, greniers en bois et toitures en tuiles ou ardoises.
Dans Bagolino, de nombreux monuments rappellent l'histoire ancienne du village. Parmi eux, l'église paroissiale de Saint-Giorgio se différencie des autres par sa majesté, étant la troisième plus grande église de la Province de Brescia. Ajouter à cela un nombre remarquable de fresques sur les maisons et les fermes, peintes pour servir de protection contre les calamités et les maladies ou sur les petites chapelles votives construites aux intersections des routes et chemins. Enfin, le cimetière a été l'un des premiers construits après l'édit de Napoléon. Les chapelles de la famille dans le style néo-gothique qui donnent sur la rue sont un merveilleux spectacle. Il existe seulement une chapelle en granit et son aspect est un style d'élégance sobre. En outre, à l'intérieur du cimetière, le fer forgé des croix représente un patrimoine important.
Au  Parc de la Pineta, nombreuses possibilités  :  jeux, bar, barbecue, camping, pêche….
De nombreux hôtels ou restaurants vous recevront  :  le Cavallino,  Al Tempo perduto, Tre Valli, Cerreto, Trattoria Ancora ou del Viandante.

lac IdroPonte Cafaro (368 m d'altitude) située sur une importante voie de communications, entouré de montagnes dont la plus haute le mont Brealone (2583 m) se distingue par l'attrait de son lac, Idro (nom donné par l'hydre qui habitait ses fonds et dont Hercule débarrassa le site selon la légende), son tourisme d'été qui attire les pêcheurs mais aussi les sportifs, on peut y pratiquer le tennis, volley-ball, football, jeu de boules en bois, du vélo sur pistes cyclables et de nombreux sentiers permettent la randonnée autour du lac. Le lac long de 12 km et large de 2 km offre la possibilité de pratiquer la voile, skitesurf, rafting, surf, canoë kayak et le canyoning.  Autour du lac les édifices témoins d'un passé historique ne manquent pas,  à l'exemple de la Roca d'Anfo, forteresse napoléonienne et palais de la dynastie des Conti di Lodron et le bastion de la grande guerre, l'Ossario di Garibaldi sur le Monte Suello.  Près du lac, au port, vous trouverez une aire de pique-nique, de jeux et un mini-golf au kiosque El Cherencjtos. Vous pourrez y passer de bons séjours en camping à la Pian d'Oneda (tentes, bungalow, piscine) ou dans les Pizzeria Josélito,  Speedy,  Bar-restaurant  Il Veliero, Trattoria Bivio ou hôtel-restaurant  Al Pescatore.

LE CARNAVAL
le carnaval de BagolinoEntre l'héritage d'une culture vivace et un passé économique important, le carnaval tient sans aucun doute une place de choix qui n'a pas changé à travers les siècles. Un tel carnaval est unique en Italie. Il est une tradition ancienne et profondément enracinée dans le peuple de Bagolino et Ponte Caffaro. La célébration se caractérise par deux moyens : "Le Balari" et "Le Mascher". Les origines des danses et musiques relatives au Balari sont du 16ème  siècle, alors que les origines du Mascher semblent être plus anciennes (archives 1530/1553). Ces documents parlent de "jouer et danser". Ce n'est que dans un document 1551 qu'apparaît le "Les joueurs de violons". Dans ces années, le violon moderne est né et a fait ses premiers pas grâce au travail de grande luthiers, tels que Gasparo da Salò (province de Brescia, 1542-1600) et Andrea Amati de Crémone (1505-1570).
L'aspect le plus spectaculaire du carnaval de Bagolino est représenté par les danseurs, les Balari, tant pour le costume richement orné que par les mélodies et les danses. Cette tradition païenne est célébrée chaque année pendant les jours précédant le Mardi Gras.

 

ARTISANAT ET DE LA CULTURE EN MILIEU RURAL
L'artisanat est l'une des principales activités du passé, une passion de quelques Bagossi ont conservé en remettant en cause le développement technologique. Par exemple, une petite laiterie familiale fabrique encore le fromage typique. Il y a aussi des activités traditionnelles telles que le travail du fer et la fabrication du bois et le filage de la laine. Une attention particulière doit être accordée à la production du fromage Bagosso, qui se caractérise par une croûte jaune pâle et une consistance granuleuse, a saveur est en forte et épicée. Ce type de fromage doit son origine à de la richesse des pâturages de la zone alpine  : Val Trompia, Val Camonica e Val Sabbia. La meilleure période pour produire un tel fromage est à partir du printemps jusqu'à la fin de l'été, lorsque le bétail s'est déplacé vers la montagne à la recherche l'herbe aromatique. Le lait frais est traité chaque jour dans la cabane du berger traditionnel, "malga", légué au fil des siècles et caractérisé par des gestes simples dans des instruments en cuivre. Le fromage doit mûrir 15, 24, voire 36 mois pour atteindre une saveur particulière. Ce fromage se déguste comme le Parmigiano, sur le gril ou si bien vieilli, râpé sur les soupes, risotto ou des pâtes. La gastronomie de Bagolino est extrêmement riche et savoureuse, en particulier, différents plats préparés avec des légumes de montagne, le gibier et les oiseaux, polenta et fromage Bagoss.

Lieu de villégiature à 8 km de Bagolino, sur la route du col de Crocedomini, nous trouvons Valle Dorizzo (1.200 m). C'est une localité de montagne située dans une vallée étroite traversée par la rivière Caffaro. Cet emplacement est un village de vacances idéal pour les familles et les groupes de jeunes ainsi que pour les routards, en effet des structures hôtelières ainsi que des campings accueillent les touristes. Au cours de l'hiver, les gens peuvent faire du ski sur les pistes de la station de Gaver, qui est à seulement 4 kilomètres, ou patiner sur le lac artificiel qui, permet la pêche également l'été. Durant les mois de juillet et août un service de bus est activé sur la ligne de Ponte Caffaro - Bagolino - Valle Dorizzo. Pour vous accueillir Bar Tabacchi, Hôtel Genzianella, Auberge Locanda stella alpina, Restaurant Al Caminetto et Camping Remal.
Autre site à 13 km de Bagolino, se trouve la localité de Maniva. C'est un véritable paradis avec des paysages merveilleux, pour les amateurs de la montagne et de la détente. Il existe également un Centre aéré pour les scolaires. Plusieurs constructions typiques alpines sont éparses dans les grands pâturages, les  "Baite" et "Malghe".  Pour les amateurs de ski  15 kms de pistes vous attendent dans un panorama magnifique. 5 remontées mécaniques et 5 km de pistes de ski de fond. Chaque année a lieu le Championnat Italien de chiens de traîneau. Ici aussi l'hôtellerie a été développée  :  Hôtel Barard, Restaurant Rifugio Alpino Fabus "Mandoli", Auberge Dosso Alto, Bar-restaurant  Pratolungo, ou la pizzeria La Baita.
D'un point de vue économique la mise en bouteille de l'eau de Maniva déterminée comme "oligominérale", première mise en bouteille en janvier 1998 donne un potentiel particulier Bagolino. Pour sa qualité (pauvre en sodium et riche en bicarbonate et en calcium) cette eau a reçu différentes et significatives reconnaissances (Ministère de la Santé  : eau favorable à la préparation de l'alimentation des nouveaux-nés) et s'est maintenue indépendante dans un secteur dominé par des groupes mondiaux. Elle est devenue Fournisseur officiel, pour plusieurs années, de l'A.C. Milan.